Le Chevalier des Lueurs Perdues – Préface

Il fut un temps où la chevalerie dut savoir disparaître. Et ce fut ce qu’elle fit. On jugea que l’époque de ces hommes en armure, jadis au service du grand roi Arthur, étaient dépassés par leurs temps. Les princesses savaient se sortir seules des griffes des dragons, le mal avait trouvé d’autres adversaires plus à leur taille et le peuple n’avait plus besoin de leur protection. Lire la suite

Le Chevalier des Lueurs Perdues – Chapitre I

Ma Quête

Certains me nommaient le Chevalier des Lueurs perdues parce qu’ils avaient connaissance de ma quête. D’autres ne me donnaient aucun nom parce qu’ils ne me connaissaient pas ; et ce sont ceux-là que je préférais. Mais je me montrais plus enclin à être appelé Sire Pompom. Ce nom, ou plutôt ce surnom, provenait d’un illustre chevalier qui n’avait pu pleinement s’illustrer qu’au service d’une princesse fantasque nommée Madouc. Cependant, je n’avais rien à voir avec lui. Lire la suite

Le Chevalier des Lueurs Perdues – Chapitre II

Des Flammes dans le regard

Ce fut par ouï dire que je me dirigeai en ces lieux. Des rumeurs courraient, parfois tellement rapidement que je ne pouvais m’en saisir, et elles m’avaient montré la route. On disait beaucoup de choses à propos de ces contrées. Et parmi ces choses, certaines étaient banales et d’autres un peu moins.

Notamment, on parlait de gens enflammés, plein de fougue. On parlait de vifs brasiers perpétuels qui les poussaient toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort et toujours plus vite. Et ces flammes n’avaient pour combustible que les yeux de ce peuple. S’il était un endroit où je retrouverais mes lueurs, ce serait ici ! Lire la suite

Le Chevalier des Lueurs Perdues – Chapitre III

Ceux qui brûlent intérieurement

Même si je sais que tout s’efface, rien ne pourra enlever le manque qui occupe mon cœur et mon corps. Ces lueurs perdues que je recherchais, dont le manque me consumait sans flamme, elles étaient devenues une obsession. Elles guidaient mes pas, et j’espérais que tout cela n’allait me conduire que vers elles. Que mon errance sur ce monde fou qui ne m’avait pas donné asile prendrait finalement fin.

Crin-De-Mèche commençait à fatiguer. Il était mon infortuné compagnon, lui qui n’avait rien perdu mais qui se retrouvait dans l’obligation de me suivre. Et pourtant il ne bronchait pas. Jamais un hennissement plus haut que l’autre. Il me témoignait une inflexible fidélité. Lire la suite

Le Chevalier des Lueurs Perdues – Chapitre IV

Les Lumières de nos temps

Depuis combien de temps, au juste, parcourais-je le monde au hasard ? Je ne parvenais même plus à compter les pas de Crin-de-Mèche, mon fidèle destrier. Comment pourrais-je un jour lui rendre toutes ces années de sa vie que je lui avais prises pour mes recherches ? Comment pourrais-je assez le remercier d’être toujours resté à mes côtés ? Il restait toujours cette fière monture que j’avais connue jadis.

Nous avions finalement atteint les contrées du sud, juste aux portes du désert et, depuis quelques jours, nous étions entrés dans un de ces pays fabuleux qui n’est que joie et bonheur.  Les gens de là-bas profitaient du soleil. Leur peau halée, leurs sourires et leur joie de vivre avaient un effet bénéfique sur notre moral, à Crin-de-Mèche et à moi. Lire la suite