Mages comme des Images #17

Elle avait affermi sa volonté jusqu’à ce qu’enfin, au pied de Beaupalais, elle l’affronte enfin : son frère.

– Leund, je ne veux pas que nous nous battions. supplia Maelen, pourtant prête à contrer toute tentative d’assaut venant d’en face.

Kenzen de Beaupalais tenait en respect deux bretteurs qui avaient fait mine de la rejoindre. Auseral s’occupait des trois autres dans une danse majestueuse à trois temps. Romun et Kajuon combattaient le Manteau Inervald à grand renfort de destruction et de contre-chants ; autour d’eux s’était naturellement établi un périmètre de sécurité.

Endir se tenait près d’elle, campé sur ses appuis. Maelen le sentait prêt à bondir, à la moindre menace. Leund, pourtant, restait fermé : indéchiffrable. Son regard, vague, brillait pourtant d’une lueur d’un inquiétant éclat. Il semblait habité ou plutôt gorgé d’une puissance incommensurable que sa carcasse mortelle peinait à contenir. Décidément, il était devenu leur Reflet.

– /\_/|______________/
– \/‾\|‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾\ contra Maelen, prête. Leund !

Elle appela. Elle appela encore. Et encore. Chaque fois, son frère en profitait pour tenter de la blesser. Nielle lui avait enseigné quelques tours à sa façon, comme une astuce pour sentir aux vibrations ce que l’opposant tentait. Cela lui permettait de répondre par la symétrie à chaque assaut. Evocation et dissipation.

De Beaupalais venait une colonne de cavalier, en rang par quatre, armées de lances. Le petit groupe ne ferait pas le poids bien longtemps.

– Gamine… tenta de la mettre en garde Endir.
– Je sais.

Elle déglutit avec peine. Dans un courant d’air, Endir s’élança. Elle ébauchait son propre mouvement quand il dépassa Leund. Elle contrait un autre sort lorsque l’Ephémère percutait le régiment monté. Enfin, elle atteignit Leund lorsque son protecteur culbutait les premiers hommes.

– _‾_‾‾__‾‾‾___‾‾‾‾____‾‾‾‾‾_____  incanta-t-elle alors, dardant sa petite main sur le front de son frère.

Les bords de la réalité se disloquèrent. Le paysage se troubla. A peine aperçut-elle Endir briser la formation équestre que les murs froids, lisses et blancs se matérialisèrent autour d’elle. Il ne s’agissait pas d’une relocalisation. Encore moins de quelque chose de connu. Elle avait suivi son instinct, profitant de l’étrange parallèle entre son jumeaux et elle, émissaires de deux univers de puissants différents.

Leund, la lentille par laquelle elle s’était grandie, elle l’avait laissé en arrière. Endir, Romun, Kenzen, Auseral et Kajuon aussi. La bataille en bas, elle la leur confiait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *